Estragon

8,00 €

Plante associée à la déesse Artémis – nom grec de la déesse Diane – cette herbe de la féminité ou herbe d’Arthémis était considérée comme protectrice de la vie féminine et des femmes enceintes. L'huile essentielle qui en est extraite possède la même odeur verte et rafraîchissante que la plante elle-même.
Plante cultivée et distillée en France.
Contenance : 5 mL/0,17 fl.oz

Plante vivace semi-persistante de la famille des Astéracées, s’érigeant sur des tiges de 70 cm à feuilles étroites en forme de lance, l’estragon se cultive en terres légères, à l’abri du vent.
Son huile essentielle est tout à la fois stimulante, apéritive, digestive, antispasmodique et anti-allergique. 
Utilisée en cuisine, une goutte d’huile essentielle dans l’assaisonnement des salades ou des crudités permet d’en relever délicatement les saveurs. Attention cependant à ne pas en abuser car elle peut s'avérer toxique même à faible dose, du fait de sa teneur en estragol.

D’après la recommandation européenne, la dose journalière est de 40 mg par jour de méthylchavicol (estragol) admissible par voie orale pour un adulte, ce qui correspond à 1 goutte par jour d’huile essentielle d’estragon. La voie orale est donc à limiter et à restreindre à une période de 24 à 72 H.


Conseils d’utilisation
Diluer 1 goutte à froid dans un corps gras afin d’aromatiser vos préparations culinaires.
Ne pas diluer dans l’eau ni dans des bouillons.
Ne pas dépasser 1 goutte par jour.

Précautions d’emploi
Déconseillé aux femmes enceintes et allaitantes et aux enfants de moins de 6 ans.
Demander un avis médical en cas de troubles hépatique, d’asthme ou d’allergie.
Pour toute information sur le produit, demander conseil à un professionnel de santé.
Ne pas mettre en contact avec les yeux.
Ne pas ingérer pure.
A conserver à l’abri de la lumière et de la chaleur.
Tenir hors de portée des enfants.
Flacon compte-goutte avec ouverture sécurisée enfant.

Originaire de Sibérie et présente jusqu’aux plaines de Mongolie aux terres arides ou semi-arides, l’estragon fait partie des espèces réglementées en France. Ses noms populaires sont multiples : fargon, dragon, arragone, serpentine…Bien avant son introduction en Occident, les Orientaux l’appelaient Tarkhoum. Par la suite, son nom se transforme en tarcon au XIIIe siècle puis en targon au XVIe siècle. Le célèbre Avicenne identifie certaines de ses propriétés et le prescrit déjà pour ses vertus carminatives. Importé en Europe au XIIe siècle par les Croisés, l’estragon est cultivé en France à la Renaissance. Le nom de petit dragon lui aurait été donné en raison de la forme de ses feuilles qui rappelle la langue fourchue des dragons.

Avis des clients (0)
Aucun commentaire